50 ways to leave your lover : réflexions sur la (co)dépendance affective

Je me quitte pour te rejoindre, rejoindre l'espace du nous. Je nous quitte pour me re trouver.

Mais lorsque vient l'heure de la separation, le bonheur craquelle le coeur. Même si la maturité aide l'hyper sensible à vivre celle-ci avec de plus en plus de diligence, de promptitude, cela reste un moment difficile. Dès lors, entrer en relation avec un être hyper sensible, comprend un certain apprentissage, un certain lifestyle qui sera tour à tour hyper joyeux, tendre, actif, décalé et à certains moments délicat, sensible et vulnérable.



Comment vivre ces moments de séparation le plus sereinement possible ?


L'accompagnement dans la séparation, me semble essentiel pour ne pas tomber dans les mécanismes de réajustements habituels (béquilles émotionnelles telles que la drogue, le joint, l'alcool, la présence d'un amant). Selon la violence ressentie du silence, la compensation sera extrême (sexe, nuits blanches, excès en tous genres) avec des conséquences plus ou moins envahissantes pour le quotidien. Voici quelques clefs pour mieux vivre ces moments difficiles.


  1. D'abord reconnaître qui nous sommes. "j'accueille que je suis hyper sensible (que j'ai une blessure d'abandon, dépendant affectif) et que je vis la rupture/distanciation difficilement." Cesser de le vivre en Maître de la froideur, en vainqueur absolu de ses démons. L'abandonné abandonnant. En toute vulnérabilité, reconnaître le glissement d'un état de fusion vers l'autonomie de l'être me semble être numero un.

  2. Ensuite, émettre de l'Amour. Revenir dans le coeur, l'élégance d'âme du coeur christique, de Marie, de Kuan Jin. Connecter à ces archétypes qui nous mettent en résonance d'Amour élargi. Si possible, vivre ce moment ensemble, mais à distance. Profiter de partager cette remise au diapason personnel.

  3. Une clef : s'assurer sur les heures qui suivent que l'Autre a bien atterri. Comme un long voyage de retour. Un simple "bien arrivé.e" ? suffit. Une touche d'empathie, une ligne ouverte, garder la possibilité d'un échange. Craindre l'emprise de l'autre, craindre que l'autre nous ramène à la dépendance ne fait que l'augmenter.

  4. Une autre clef : il est important d'admettre, de prendre conscience, qu'entrer dans un lien d'intimité avec un hyper sensible ou dépendant affectif a des conséquences. Quand on descend dans l'être, et qu'on le partage, il est important (vital) de respecter ces espaces de peur et de manque de tout son coeur et d'y donner le soin nécessaire à remonter. Ces moments font partie intégrante de son être, de son histoire. Venir ré-appuyer sans cesse la plaie ne fait que l'augmenter. Si on envisage une relation durable d'amour (même sans vivre un couple ou une relation exclusive) il est important de respecter ces espaces.

Donnons nous l'Amour nécessaire pour ne plus vivre de violence affective car elle perpétue des espaces de violence, de colère et ne fait que répéter un egregor de séparation qui n'existe pas.

Venir mettre le doigt dedans et montrer à l'autre là où il a mal ne l'aide pas. L'amour et la compassion nous montrent un tout autre chemin : celui de l'acceuil et de l'écoute, de la communication.


Les règles d'une relation épanouissante, même dans un contexte d'hyper sensibilité ou de dépendance, c'est d'oser placer les mots/les maux. Regarder la relation en face. Souvent on recherche les archétypes qui nous ressemblent ou qui nous font travailler. L'amour à l'ère du verseau n'est plus excluant ou manipulant, il est inclusif, compassion et libérateur. Car en gardant l'autre dans l'esclavage de son silence, on le renforce dans sa croyance. La communication, l'amour et la compassion, libèrent l'être, car il peut avoir la certitude d'être aimé inconditionnellement. La séparation n'existe plus. Nous sommes tous un, et en tout cas, tout connectés de manière quantique. Prenons donc soin les uns des autres, car cela nous ramène à prendre soin de nous également.




39 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

+32.483.388.180 jadesboudoir@gmail.com

BRUSSELS  //  B E L G I U M

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now